Conférence sur le capitaine Dreyfus le 18 octobre 2006

L’institut PMF recevra Vincent DUCLERT, professeur agrégé à l’E.H.E.S.S., historien de la France contemporaine sur le thème : Dreyfus, une histoire de la démocratie.

Mercredi 18 octobre 2006 à 18 h 30 précises au Collège de France, 3 rue d’Ulm 75005 Paris (métro Cardinal Lemoine ou Luxembourg)

Salle de conférence du rez-de-chaussée.

Merci de confirmer votre venue (nombre de places limitées) par mail ou au 01 44 27 18 80 (en cas d’absence, laissez un message sur la boîte vocale), en précisant le nombre de places désirées.

Précisions : Vincent Duclert, né en 1961, est professeur agrégé à l’École des hautes études en sciences sociales (Paris). Historien de la France contemporaine (XIX-XXe siècles), il est spécialisé en histoire politique, notamment celle de l’État, et en histoire intellectuelle, notamment celle des engagements publics et des formes de mobilisation. Il enseigne à l’École nationale d’administration (maître de conférences) et à l’université de Columbia (professeur associé pour les programmes de Paris). Il est aussi chef des Pages Livres du journal La Recherche et Dossiers La Recherche. Il publie en 2006 une biographie politique et intellectuelle du capitaine Dreyfus (Alfred Dreyfus. L’honneur d’un patriote, Paris, Fayard, 1259 p.), une édition critique des lettres de l’île du Diable échangées entre le Capitaine Dreyfus et sa femme Lucie (« Ecris-moi souvent, écris-moi longuement…. ». Correspondance de l’île du Diable, préface de Michelle Perrot, Paris, Mille et une nuits, 350 p.), et un ouvrage également inédit sur l’affaire Dreyfus (Dreyfus est innocent ! Histoire d’une affaire d’Etat, Paris, Larousse, 240 p.). Ces ouvrages font suite à une importante série de travaux menés depuis 1993 sous forme d’articles scientifiques, de communications à des colloques, de contributions à des ouvrages collectifs, d’éditions critiques de documents. Il est co-commissaire, pour cette « année Dreyfus » (centenaire de la réhabilitation), de deux expositions (Dreyfus. Le combat pour la justice, juin-octobre 2006, Musée d’art et d’histoire du judaïsme, Paris – L’affaire Dreyfus révélée. Photos et photographes dans l’événement, juillet-novembre 2006, Musée d’art et d’archéologie, Aurillac), et commissaire de l’exposition, qui ouvrira le 13 novembre prochain, Savoir et engagement. L’Ecole normale supérieure dans l’affaire Dreyfus. Il a co-dirigé avec Perrine Simon-Nahum le premier colloque organisé pour l’Année Dreyfus, les 23, 24 et 25 janvier 2006, à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, avec le Centre de recherches historiques (groupe Ahmoc), l’Ecole nationale des chartes, l’Ecole normale supérieure, l’Université de Columbia (Programs in Paris) et le Musée d’art et d’histoire du Judaïsme (L’affaire Dreyfus. La naissance du XXe siècle).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.