Lancement du baromètre de confiance politique

Lundi 11 janvier 2010 11h30 – 12h30 CEVIPOF – salle G. Lavau 98, rue de l’Université – Paris 7ème
Métro Solférino/Assemblée nationale

CONFÉRENCE DE PRESSE

Lundi 11 janvier 2010 11h30 – 12h30 CEVIPOF – salle G. Lavau 98, rue de l’Université – Paris 7ème

Métro Solférino/Assemblée nationale

Présentation des premiers résultats du Baromètre de confiance politique

Le CEVIPOF lance en partenariat avec la société Edelman et l’Institut Pierre Mendès France, la première édition d’un baromètre de la confiance politique. La confiance politique et ses évolutions sont au coeur de la compréhension de l’opinion. Son affaissement au cours des récentes années, le retour d’une méfiance généralisée et la situation souvent atypique de la France par rapport à ses voisins européens ont conduit à la construction d’un instrument régulier de mesure de la confiance politique.

La première vague de mesures a été réalisée par la SOFRES, en décembre 2009, auprès d’un échantillon national représentatif de la population de 1502 personnes. Ce baromètre évalue les différentes dimensions de la confiance politique (personnelle, institutionnelle, moyens d’expression publique) et la met en relation avec la confiance interpersonnelle, la confiance économique et la confiance dans l’avenir.

Le CEVIPOF se dote ainsi d’un baromètre qui permettra de suivre au plus près, dans les mois et les années qui viennent, les évolutions de la confiance politique qui fonde le lien électoral et civique, dans la perspective de l’élection présidentielle de 2012.

Pascal Perrineau, directeur du CEVIPOF.

Isabelle Rahé-Journet, président-directeur général d’Edelman.

Éric ROUSSEL, président de l’Institut Pierre Mendès France

Réponse obligatoire auprès de marcelle.bourbier@sciences-po.fr

Ligne directe : 01 45 49 55 75

http://www.cevipof.msh-paris.fr

PDF : conférence de presse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.