Colloque sur « Simon Nora, une volonté modernisatrice » (Sciences-Po, 24 mai 2013)

Le comité scientifique de l’Institut Pierre Mendès France organise, avec le soutien du Centre d’histoire de Sciences-Po, un colloque sur Simon Nora le vendredi 24 mai 2013 dans l’amphithéâtre Emile Boutmy de Sciences-Po (27 rue Saint Guillaume, 75 007 Paris).

S’inscrire impérativement auprès de l’Institut Pierre Mendès France au 01 44 27 18 80 ou à ipmf@college-de-france.fr.

Le
programme de la manifestation est le suivant :

Simon Nora (1921-2006), inspecteur des Finances, grand commis de l’Etat, fut au confluent de toutes les tentatives de modernisation de la France pendant le second XXème siècle. Ce colloque tentera d’analyser, non seulement l’itinéraire de cette figure emblématique de la haute fonction publique mais également d’étudier les années de formation d’un membre important de la « génération de la guerre et de la Résistance », uni à Pierre Mendès France par de profonds liens d’amitié.

Pour Simon Nora, cette expérience se révéla fondatrice de ses combats futurs visant à mettre notamment l’économie au service du progrès social. Marqué par son souci d’adapter la France aux temps modernes au travers de l’expérience acquise aux côtés de Pierre Mendès France puis de Jacques Chaban-Delmas, Simon Nora se montra également ardent défenseur du service de l’Etat dans les nombreuses fonctions qu’il occupa, y compris

au sein de l’Ecole Nationale d’Administration. Rédacteur des fameux « rapports Nora », il restera un visionnaire prédisant le rôle majeur de l’informatique dans nos sociétés modernes. Animé par la passion d’agir, cet « homme libre » (Alain Minc) eut un rôle non moins important dans le secteur privé, dans le monde des médias, des entreprises et de la haute finance.

9 h 00      Accueil

9 h 15      Ouverture du colloque par Jean-Claude Casanova, président de la Fondation Nationale des Sciences Politiques, membre de l’Institut,

Introduction par Eric Roussel, président de l’Institut Pierre Mendès France.

Les années de formation d’un grand commis de l’Etat

Président de séance : Robert Frank, professeur émérite à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, président du comité scientifique de l’I.P.M.F.

Grands témoins : Claude Alphandéry, ancien résistant, banquier, économiste et Pierre Nora, de l’Académie française

         – la Résistance : Claire Andrieu, professeur à  Sciences Po

         – Simon Nora, énarque : Robert Chelle, secrétaire général du comité d’histoire de l’ENA

         – la participation à la Commission des Comptes de la Nation : Michel Margairaz, professeur à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne

 

A la recherche de la modernité politique et sociale : continuité ou rupture entre Mendès France et Chaban-Delmas ?

Présidente de séance : Elisabeth du Réau, professeur émérite à l’Université Paris III – Sorbonne nouvelle

Grands témoins : Jacques Delors, ancien ministre, ancien Président de la Commission Européenne, et Yves Cannac, membre honoraire du Conseil d’Etat et ancien collaborateur de Jacques Chaban-Delmas

l’expérience Mendès France : Simon Nora représentatif d’une « génération Mendès France » ? : souvenirs de Jean-Louis Crémieux-Brilhac, conseiller d’Etat honoraire, historien, et commentaires de Jean-François Sirinelli, professeur à Sciences Po, directeur du Centre d’Histoire de Sciences Po

Simon Nora, Jacques Chaban-Delmas et

la « nouvelle société »  :   Sylvie Guillaume, professeur émérite à l’Université Bordeaux 3

13 h          Pause déjeuner

14 h 30    Reprise

Simon Nora et la modernisation de la France

et de son service public

Président de séance : Georges-Henri Soutou, professeur émérite à l’Université Paris IV Sorbonne, membre de l’Institut

Grands témoins : Alain Minc, inspecteur général des Finances, économiste et Denis Olivennes, ancien haut fonctionnaire, président de Lagardère ACTIVE

la modernisation par l’Europe : l’expérience de la CECA : Gérard Bossuat, professeur émérite à l’Université de Cergy Pontoise

         – les « rapports Nora » : Nicolas Baverez, avocat, économiste et historien

l’informatisation de la société : Andrée Walliser,  agrégée d’Histoire

Simon Nora, directeur de l’ENA : Christian Frémont,  préfet honoraire

 

L’expérience de Simon Nora dans le privé

Président de séance : Jean-Noël Jeanneney, ancien ministre, professeur à Sciences Po

Grands témoins : Michel Bon, inspecteur général des Finances

Simon Nora et l’Express : Vincent Laniol, attaché scientifique de l’I.P.M.F., agrégé d’Histoire

le directeur d’Hachette et le créateur de l’hebdomadaire Le Point : Gérard Worms, banquier et ancien directeur général du groupe Hachette

Simon Nora, banquier : François Fournier, ancien directeur général de Lehman Brothers

 

Conclusion : Jean-Noël Jeanneney

 

Comité scientifique de l’Institut Pierre Mendès France

 

Robert Frank, professeur émérite à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne, président du comité scientifique de l’I.P.M.F.

Gérard Bossuat, professeur émérite à l’université de Cergy Pontoise

Elisabeth du Réau, professeur émérite à l’Université Paris III – Sorbonne nouvelle

Jean-Pierre Rioux, inspecteur général honoraire de l’Education Nationale

– Jean-François Sirinelli, professeur à Sciences Po, directeur du Centre d’Histoire de Sciences Po

Georges-Henri Soutou, professeur émérite à l’Université Paris IV Sorbonne, membre de l’Institut

Frédéric Turpin, professeur à l’Université de Chambéry

Philippe Vial, directeur scientifique de la division études et enseignement, Service historique de la Défense

Irwin Wall, professeur émérite à l’Université de Californie (Riverside)

Organisation du colloque

 

Eric Roussel, président de l’Institut Pierre Mendès France

Vincent Laniol, attaché scientifique de l’I.P.M.F. agrégé d’Histoire

Murielle Blondeau, assistante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.